L’anglais à partir de quel âge ?

Un guide pour les parents
Shana-Kay Harriott – Professeur d’anglais qualifiée CELTA

 

En tant que mère dynamique de jeunes jumeaux et enseignante d’anglais diplômée du CELTA, Shana nous fait part de ses réflexions sur l’acquisition d’une deuxième langue.

Inspirée par son expérience de l’enseignement aux jeunes enfants et par le fait de voir ses propres enfants grandir dans un environnement bilingue, elle nous aide à déterminer quel est le meilleur moment pour que votre enfant apprenne l’anglais.

 

Dans ce guide, nous vous donnons des informations ou des conseils à propos :

• du meilleur âge pour apprendre l’anglais
• de ce qu’est le code-switching
• de la manière d’aider votre enfant à apprendre l’anglais

Avez-vous déjà vécu un moment difficile, en essayant désespérément de vous faire comprendre en anglais pendant vos vacances ? Ou pire encore, en essayant de participer à un événement professionnel, parlant anglais « comme une vache espagnole » ! C’est d’ailleurs en général à ce moment-là que vous vous promettez de ne pas laisser vos enfants vivre cela. Ils seront capables de rire et de plaisanter en anglais avec les meilleurs d’entre eux. Ah, n’est-ce pas rafraîchissant ? N’êtes-vous pas fier du niveau qu’il (elle) a atteint ? Bravo ! Le rêve de tout parent est de pouvoir offrir à ses enfants plus de possibilités dans la vie. L’apprentissage de l’anglais dès le plus jeune âge en est un parfait exemple. Et pourtant, les parents sont souvent confrontés à de nombreuses incertitudes, comme par exemple : quand commencer ? L’enfant sera-t-il confus en apprenant plusieurs langues ? Comment puis-je soutenir le parcours d’apprentissage des langues de mon enfant ?

Trouvons quelques réponses à ces questions :

Quand mon enfant doit-il commencer à apprendre l’anglais ?

En tant que professeur d’anglais et maman, je conseille vivement aux parents d’initier leur(s) enfant(s) à l’apprentissage des langues étrangères dès leur plus jeune âge. Le plus tôt possible. Dès l’âge de 2 ans, mes propres enfants sont capables de comprendre et de produire autant de choses en anglais et en français. Pouvez-vous imaginer ce qui se passera dans 3 ans ? Je ne dis pas qu’il n’est pas possible d’apprendre une nouvelle langue plus tard, cela devient simplement plus difficile. Cependant, des recherches ont montré que les enfants exposés aux langues étrangères avant l’âge de 10 ans trouvent l’apprentissage d’une langue beaucoup plus facile et en tirent pleinement profit.

« …des chercheurs de trois universités de Boston ont montré que les enfants sont capables d’apprendre une deuxième langue jusqu’à l’âge de 18 ans, soit environ 10 ans plus tard que les estimations précédentes. Mais l’étude a également montré qu’il est préférable de commencer avant l’âge de 10 ans si l’on veut atteindre la maîtrise grammaticale d’un locuteur natif.  » Scientific American

Les progrès que j’ai constatés chez les enfants de mes classes de 3 à 6 ans ne font que renforcer cette idée.

Parmi les avantages de l’apprentissage précoce d’une langue, citons

• l’enfant peut atteindre le niveau de langue maternelle de cette langue
• le cerveau est stimulé par l’apprentissage et l’adaptation à une nouvelle langue
• l’enfant développe une appréciation des autres cultures
• les enfants de moins de 6 ans peuvent plus facilement imiter les accents

En effet, à la naissance, le cerveau d’un enfant a le superpouvoir d’entendre et d’enregistrer les phonèmes de toutes les langues. Au fur et à mesure qu’il grandit, cette capacité se perd progressivement.

D’après mon expérience personnelle, je peux attester de la validité de cette information. J’ai commencé à apprendre le français à l’âge de 18 ans et c’était assez difficile. Selon les recherches, j’étais proche de la période critique où il est facile d’apprendre une langue étrangère. Après avoir déménagé en France et m’être socialisée, mes capacités auditives se sont adaptées, et j’ai pu plus tard parler avec confiance.

Code Switching

Récemment, mes enfants ont voulu un deuxième fruit. Ils l’ont demandé au lieu de pleurer, ce qui était étonnant, mais ils l’ont fait d’une manière inhabituelle. Ils ont dit “encore apple” au lieu de “encore pomme” ou “more apple”, cette technique est connue sous le nom de « code-switching ». La commutation de code se produit lorsqu’un locuteur alterne entre deux ou plusieurs langues (ou dialectes ou variétés de langue) dans une conversation. Il n’y a pas lieu de paniquer, votre enfant n’est pas confus parce qu’il apprend et mélange plusieurs langues. En fait, votre enfant fait une véritable gymnastique linguistique en utilisant la bonne structure grammaticale ou le bon ordre des mots. Dans son article, Limacher, 2008, encourage les parents à ne pas prétendre qu’ils ne peuvent pas comprendre ce que leur enfant essaie de dire, mais plutôt à modeler ce que l’enfant aimerait dire sans insister sur la répétition. Le fait que l’enfant essaie de communiquer est déjà un plus et une correction constante peut conduire à ériger des murs plutôt que des passerelles (entre plusieurs langages).

Comment soutenir l’apprentissage linguistique de votre enfant ?

Malgré le fait que les enfants naissent avec la capacité innée d’apprendre des langues. Changer de langue lorsque vous laissez vos enfants regarder un écran de télévision pendant des heures ne garantira pas la fluidité ni même le progrès. Les parents doivent s’engager auprès de leurs enfants afin que la communication entre eux et leurs petits puisse avoir lieu. Votre enfant sera motivé à répéter et à interagir. Je regarde souvent Learning Time with Timmy, qui est un dessin animé éducatif que mes enfants adorent. Il est amusant, court, interactif, encourage la créativité et le mouvement. Il y a d’excellentes caractéristiques à prendre en compte lorsque les enfants s’engagent dans l’apprentissage d’une langue étrangère. En regardant ensemble, ils répètent ce qui est dit tout en me regardant pour l’approuver ou le corriger. C’est aussi un excellent moyen de créer des liens avec votre / vos enfant(s).

ActionCommentLiens
Lecture de livresUtilisez les images pour montrer le sens. Interagissez et posez des questions... sur ce qui se passe ensuite. De quelle couleur est la grenouille ?...
Lisez le livre plusieurs fois pour encourager la familiarité avec la langue et la confiance en soi.
Mes recommandations
Assister à des cours ou des ateliersEssayez d'abord de motiver. C'est la clé. Faites-en sorte que ce soit amusant.Essayez les ateliers de vacances.
TélévisionJe ne recommande pas trop de télévision pour les jeunes enfants. Mais lorsque cela est possible, les épisodes préférés peuvent être regardés en anglais. Interagissez et posez des questions.

Quel âge avait votre enfant lorsqu’il a commencé son voyage linguistique ? Comment réagissez-vous lorsque votre enfant change de code ? Comment soutenez-vous le voyage linguistique de votre enfant ?

Sources :

https://www.scientificamerican.com/article/at-what-age-does-our-ability-to-learn-a-new-language-like-a-native-speaker-disappear/

Reid, S. (2015). Ten ways to support your child’s English-learning at home [Blog]. Retrieved from https://www.britishcouncil.org/voices-magazine/ten-ways-support-your-childs-english-learning-home

Limacher, U. (2020). Code Switch, what to do, when to worry [Blog]. Retrieved from https://www.utesinternationallounge.com/code-switching-what-to-do-when-should-i-worry/

Benefits of Learning a Second Language at an Early Age | Lead with Languages. (2020). Retrieved 2 June 2020, from https://www.leadwithlanguages.org/why-learn-languages/early-childhood-elementary/
(2020). Retrieved from https://www.merriam-webster.com/dictionary/phoneme

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *